« Poème et œuvres en écho » de Jean-louis Clarac

Au dedans du dedans

Au dehors du dehors

A la loupe au télescope

Dans l’abondance des couleurs

Le monde fourmille de signes sans limites

Pigmentés texturés embrouillés débrouillés

Imbrications dans la profondeur des bleus

Surgissements du tréfonds des rouges

 

C’est un voyage en soi

Et dans le monde

L’invitation à partir à revenir

A s’imprégner des paysages et des êtres

Sans frontières entre les règnes

Une échappée belle

Entre le feu de la vie

Et la tendresse des silhouettes

Au pli même des hallucinations

Quand l’amour du Tout se découvre

 

Tout vient de l’arbre

Tout vient de l’incommensurable

Transmutation de son énergie

Dans les missives dévoilant

Les lettres d’un alphabet inconnu

Tout vient de la source inventive

Tout va vers l’indéterminé vivant

 

Le doigt posé sur la contrainte

Les pôles santé et justice mis au placard

Fragilisent le mental mais se déploie

La monstration de la profondeur humaine

Où normal et non normal dépassent

Leurs différences

 

Entre l’infiniment petit et la démesure

Un espace se lève où

Les vivants prennent place

Au dedans du dedans

Au dehors du dehors

Dans la résille du réel

 

JEAN-LOUIS CLARAC

 

Poème lu lors d’une déambulation poétique avec onze autres textes en écho aux œuvres des artistes de la première biennale hors-normes Volcanique à Aurillac le vendredi 8 novembre 2019.

 

Merci Jean-Louis

Antimilitariste, j’aime ton pas

Échappé

 

1 Comment

Join the discussion and tell us your opinion.

Jameshobreply
27 avril 2020 at 1 h 03 min

Wow cuz this is very good job! Congrats and keep it up.

Leave a reply